Actualités

Meilleurs voeux

Calendrier

 

Novembre 2018…un peu plus, un peu moins.

Allez ! quelques jours de plus à rajouter aux milliers d’autres déjà consommés avec bonheur.

Mais je me dis que ces jours là vont être uniques…l’expérience de vie avec nos compagnons est poly-sensorielle. De ce monde de silence « verbal » nous apprenons à garder cette intensité que nos paroles bla bla bla n’atteignent jamais. Je ne prête pas à ces ami-animaux mes mots, je les rejoins dans cette zone silencieuse remplie de signes, très signifiants. Et j’apprends

qu’un peu moins c’est un peu plus….un peu plus c’est un peu moins…

Que la vie rejoint la mort avec une belle courbe de douceur.

Que s’est-il passé sur ce tapis de feuilles dorées qui accueillent nos pas ?

On ne vous le dira pas !Et vous attendrez que nous soyons prêts à vous raconter !

On ne vous dit pas tout ! On vous dit juste

 que Karma se demande ce que font ces feuilles sur son dos…

Qu’Arwen aime dormir contre Léon au soleil…

Que Pitchoun était sous « la lumière des projecteurs »avec ses chaleurs envoûtantes…

Enivrantes pour cette vie d’odeurs et de partage olfactif, hormonal de la meute.

Et la danse a déroulé les corps endiablés de jeux autour de cette femelle Alpha en chaleur.

 

 

 

Et Léon a vite compris que Pitchoun n’était pas pour lui !

On ne vous dit pas tout certes !

Mais on vous dit que Callas et Lara sont venues nous voir,

venues se frotter à leur meute de naissance, encore un joli moment partagé.

On aime tant recevoir les bébés de chez nous qui grandissent chez vous.

Karma/Lara/ Callas.

Lara, et Callas qui va vers ses 12 ans, vivent chez notre amie Michèle, stérilisées toutes les deux,

elles ne se sentent pas concernées par le « trafic » hormonal de Pitchoun !

Lara, Callas, Pitchoun et sa « révérence canine » à son aînée.

Les jeunes : Lara, Karma, Pitchoun.

Honneur à Callas, dernière en vie de cette portée de 2007, de notre première femelle Tchaé

mariée à notre bon Akillès. Sur cette photo, manquent certains. Que ce stupide Canon n’arrive pas à fixer nos fantômes !!…Les générations s’enchaînent et nous entraînent inexorablement vers demain, un peu plus…un peu moins. Ce qu’ils nous apprennent, de cette vie qui avance, ne se mesure pas, ne se calcule pas. Cela se goûte …comme en secret quelques gouttes d’un élixir. Leur vie, leur mort, est dynamique par essence. Ces êtres poilus ont leur histoire inscrite dans chacun de leur souffle, sorte d’« historicité »qui contient à la fois leur présent, leur passé

et leur futur. Ils savent se projeter vers le futur, déterminer des choix  décisifs, prendre des risques.Ces êtres, aux destinées individuelles, plongent dans l’imprévu avec un bel libre arbitre.

Karma/ Lara.

Karma/ Lara…………………………Lara/ Pitchoun.

Pitchoun/Karma/Lara.

 

Léon/Arwen/Pitchoun/Karma.

 

 

 

 

 

Et l’on se quitte sur un méli-mélo de corps, une embrassade à l’amie Michèle toujours présente,

reconnaissante des belles nanas de la Légende qui comblent sa vie…on se promet d’accueillir les demains à venir avec douceur et franchise.

De même je vous quitte sur cette embrassade informatique, en vous promettant de

vous accueillir avec douceur et franchise !