Actualités

Meilleurs voeux

Calendrier

 

Avril 2018. Profondeur…

 

« Si tu regardes quelque chose avec un œil conceptuel, tu verras ce que tu regardes dans un ordre conceptuel. Si tu regardes la même chose à partir de ta profondeur, ce que tu regardes te réponds à un niveau plus profond.» Dürckheim.

Et dans cette profondeur, sentir que ce bonheur est à la fois palpable et évanescent.

Ce bonheur est fait de belles pierres bâtisseuses de notre édifice, il est aussi fait de ces souffles de vie éphémères…

A cette Karma, petit grain de vie léo, je dédie ce mois d’Avril, comme une renaissance.

A ces amis qui l’ont faite naître, Mam’Haya et Joba, je dédie ce mois d’Avril.

A cette Pitchoun, insolente âme léo, je dédie ce mois d’Avril.

A ce Léon, style « farce et attrape » léo, je dédie ce mois d’Avril.

A cette Arwen, courageuse léo qui fait ce lien avec le passé, je dédie ce mois d’Avril.

A Lara, Callas, Gim, Fidji, proches de moi, je dédie ce mois d’Avril.

A tous nos fiers et dociles léos chez vous, amis proches ou plus lointains,

je dédie ce mois d’Avril.

Que ce mois d’Avril nous aide à aller encore plus en profondeur dans notre connaissance et respect mutuel, avec ces compagnons.

Et quoi de plus évocateur que leur insondable regard, pour y puiser cette profondeur, et y échanger nos contrats d’amour.

Karma.

Pitchoun.

Entre eux l’échange est nettement plus subtil, instinctif, immédiat…

Comme ce « patte à patte » d’un moment de détente dans la maison. Le Canon préfère les vadrouilles nature pour stimuler son déclencheur, mais nous avons fait un deal et Canon a accepté de shooter en intérieur, pour vous ! Rares photos donc d’intimité léos à la Légende, car vous le verrez, si peu intéressantes…juste touchantes. Témoignage de leur proximité pendant ces moments de repos et d’échanges sensoriels si importants pour la construction de leur relation.

On comprend aussi pourquoi aucun chenil de séparation et ce choix de vie en liberté.

 

C’est dans ces dialogues silencieux qu’ils posent leurs questions animales, qu’ils prennent leurs informations, leur météo intime.

 

Certes, la question de Léon à Pitchoun semble un peu encombrante…et la réponse se fera par le contact, par le corporel…et nous n’en saurons rien.

 

  

Autre moment, Karma et ses jouets..

Arwen à l’aise dans son sofa.

 

 

Un petit clin d’œil final avec ce subtil et discret « vol à l’étalage » !